L'automne est là, la vigne est belle 😍 le vin se transforme
L’automne est là ! Les vendanges sont finies, la récolte a été magnifique, mais les vignerons sont mélangés entre la joie de la fin des vendanges d’une qualité de récolte superbe et de l'incertitude de la situation quant à la vente de leur vin. Des périodes instables et compliquées se profilent ces prochaines années et nous partageons leurs soucis. 
Pour notre part, nous continuons notre combat pour défendre les vignerons artisans suisses et nous avons le grand plaisir de vous présenter en cette fin d’année 2019 notre Calendrier de l’Avent 2019. Nous attaquons donc cette fin d’année par le doux son du bouchon de quelques petites trouvailles MesVignerons, on se réjouit de vous les faire découvrir !
Interview Gabriel Serero


 

CEO Co-fondateur Emotion Food Company SA / Directeur Conte-Goûts SA / Co-fondateur Nutri-Culture ESS / CEO fondateur de CUT PIZZA SA / EHL




 

Comment associes-tu tes vins aux plats ?

Je cherche tout d’abord le plaisir, je suis un épicurien.

 

Ta vision pour le futur des vins suisses ?

Il y a un rajeunissement du domaine viticole et surtout un terrain de jeux que les pères laissent à leurs enfants qui est incroyable, si tu sais bien le travailler. Je vois un bon futur pour le vin suisse. Il faudra par contre adapter les prix. Il y aura dans le futur, moins de volume, mais plus de qualité.

 

Pour toi l’oenotourisme a-t-il un avenir en Suisse ?

Ouiiiii, il n’a jamais perdu de son éclat, c’est juste qu’il n’a jamais été exploité. Au-delà de la visite de la cave ou les caves ouvertes, il va falloir développer. Par exemple pour moi, c’est l’énorme erreur de faire une Fête des Vignerons tous les 25 ans et que celle-ci soit seulement commerciale, alors qu’à la base, ce sont les gens de la terre qui sont les stars de cette fête.

 

Que penses-tu de la  concurrence entre les vins suisses et étrangers et comment pourrions-nous les stopper ?

La concurrence est de bonne guerre, je pense. Il y a la différence des salaires (Suisse vs. étranger) et les domaines (coteaux ou en plaine) car on ne peut pas faire les mêmes volumes en Suisse qu’à l’étranger. Il faut se positionner sur des vins de niche, avec un terroir unique, riche et pointu. Beaucoup moins sur les vins tout venant. Car le prix va être décisif pour des événements, style apéritif (le client va aller sur un vin pas cher pour cela et plutôt sur un vin de qualité pour avoir une autre sensation).

La vigne en 4 saisons


AUTOMNE

La belle saison, car celle des vendanges ! C’est aussi la saison où elle se pare des plus belles couleurs. Jaune, rouge, vert. Tout le vignoble est beau, en cette saison, vers fin octobre. Nos regards sont attirés par ces couleurs automnales magnifiques. C’est aussi pour moi, une façon de constater qui travaille en bio et qui travaille en conventionnel, car en bio, les vignes garderont leur parure plus longtemps.

→En novembre, les feuilles tombent et la sève regagne les racines. Elle s’endort.



HIVER

Pour nous la saison la plus intéressante, car sans feuillage, on peut voir la nature des sols de par leur couleur. Ocre = argile, blanc = calcaire, rouge = oxyde de fer, gris = schiste, brun = alluvions, noire = volcanique, etc... 

→Les vignerons sont dans les vignes pour la taille.




PRINTEMPS 

Que c’est beau de voir arriver les bourgeons fin mars, les premières feuilles au vert tendre en avril, la floraison fin mai et début juin. C’est cette dernière qui détermine l’époque de la vendange : 100 jours après en général. Cela permet d’identifier les cépages précoces comme le Chardonnay ou le Pinot Noir et d’autres tardifs comme le Malbec, jusqu’à 36 jours de différence dans leur croissance.

→Les vignerons sont dans les vignes pour le palissage.




ÉTÉ

La floraison est finie, les grappes toutes vertes au départ, se forment et vous verrez le changement de couleur en juillet, la véraison. Du vert foncé au doré pour les raisins blancs, du vert foncé au rose, puis au rouge, voire au noir pour les raisins rouges. La végétation peut être luxuriante, il faut alors effeuiller les gourmands pour que le soleil pénètre dans la vigne pour avoir la maturité nécessaire.

→Au mois d’août, le vigneron prépare dans les chais le matériel pour la vendange.
Nos coups de coeur

Jaunin

Nous aimerions particulièrement vous conter notre rencontre avec Jaunin à Chexbres. Nous rentrions pour le week-end en Suisse romande quand nous habitions encore à Zürich et nous nous sommes directement arrêtés à la Cave Jaunin à Chexbres. Nous étions à la recherche d’un nouveau vin Bio. Nous avons été reçu par le vigneron et après une visite de cave et surtout une démonstration de son pressoir à l’ancienne, nous avons commencé la dégustation. Que d’histoires, que d’anecdotes ! Ayant commencé la production Bio il y a bien longtemps, c’était très difficile de se faire une place sur le Lavaux et il a fallu essuyer les critiques pendant plusieurs années, même encore aujourd’hui les reproches sont des fois monnaie courante pour Jaunin. Effectivement, il passe tout son temps à la vigne, mais il nous dit “C’est vrai je passe environ 90 heures à la vigne par semaine, mais c’est mon choix et ma passion !” Nous avons choisi de vous présenter son Chasselas Bio, La Galiote, cultivé sur les coteaux en terrasses de St-Saphorin. C’est un vin aux arômes de tilleul et de fruits. En bouche, il est volumineux avec un beau gras qui s’équilibre avec la minéralité et la fraîcheur de ce cru.

Le Petit Château

Valentin connaît Fabrice depuis plusieurs années, vu qu’il donne des cours à Marcelin à Morges dans le cadre des cours de viticulture. Par contre Marielle l’a rencontré à Zurich à la mémoire des vins suisses en 2018. Quel plaisir de rencontrer un vignerons jeune, dynamique, plein d’idées géniales qui fait avancer et bouger les choses dans sa région au Vully, ainsi qu’au niveau national. Merci et bravo ! Dans la famille Simonet, on cultive la vigne depuis plus de 200 ans. Aujourd’hui, les traditions ont évolué et les vignes sont toutes traitées en biodynamie. La famille Simonet, dont les trois enfants, travaille tous ensemble sur le domaine. Les essais de culture en biodynamie ont débuté en 2010 pour que le domaine soit entièrement certifié en 2016. Les produits de traitements ont une origine naturelle (soufre et cuivre) et sont complétés par des tisanes (ortie et osier) et des décoctions (prêle).

Nous vous présentons aujourd’hui, le Gamay Colline d’ailleurs. Le Gamay est un cépage ancien qui était déjà cultivé au Moyen Age. Mal aimé en Bourgogne, il fut interdit dans cette région. Le Gamay est également un cépage important en Suisse (1400 ha), notamment à Genève et en Valais. Gamay typé, il se caractérise par des arômes épicés et de fruits rouges mûrs.  C’est un vin complexe et équilibré.

Calendrier de l'Avent 100% SUISSE

Code Promo -5% : calendrierdelavent

369.- au lieu de 389.-






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
MesVignerons · Rue du Chaffard 58 · Aubonne 1170 · Switzerland

Email Marketing Powered by Mailchimp